Loïc BOGAERT/ mars 13, 2018/ Lecture/ 0 comments

Etre maître de son destin et prendre sa vie en main, c’est en quelque sorte ce que promet Olivier ROLLAND dans son livre “Tout le monde n’a pas la chance de rater ses études”. A travers une pléthore d’outils, d’études et de conseils, l’auteur souhaite donner toutes les armes en main pour être un “rebelle intelligent“, c’est-à-dire, d’affronter le monde de l’entrepreneuriat et ne pas dépendre du salariat.

“Etre un rebelle intelligent”, c’est le leitmotiv de ce livre. L’auteur le définit comme pouvoir vivre sa vie comme on l’entend et être libre des contraintes de temps, d’argent et d’énergie.

Alors, pari réussi ?

Points d’ombre

En dépit du titre aguicheur qui ne reflète pas le contenu du livre. On se rend compte au fur et à mesure de la lecture que Olivier ROLLAND ne montre en rien en quoi rater ses études est une chance, cependant, il démontre avec brio que le seul diplôme ne suffit pas pour assurer une véritable réussite. En soit, ce manuel ne se veut pas trop disruptif : les études restent utiles, mais, les compétences développées et les qualités humaines en dehors des bancs de la faculté sont tout aussi importantes.

Aussi faut-il préciser que les nombreux liens qui permettraient de compléter le contenu du livre ne sont, à ce jour, plus accessibles.

Un cheminement logique et convaincant

Le déroulé voulu par Olivier ROLLAND est somme toute très logique et très convaincant. Après nous avoir montré en quoi le système éducatif (français) est défaillant en pointant notamment 3 faiblesses :

  1. l’apprentissage des langues étrangères,
  2. l’apprentissage de l’informatique
  3. la capacité d’apprendre tout ou long de la vie, dernier point dont je suis un fervent défenseur,

L’auteur nous donne de nombreuses méthodes pour se débarrasser des habitudes nuisibles pour les remplacer progressivement par des habitudes positives ; autrement dit, des habitudes qui nous permettent de développer de nouvelles qualités et compétences afin de nous rapprocher de nos objectifs et de nos rêves. Ainsi, Olivier ROLLAND ne nous détaille pas seulement les avantages de la répétition espacée, de la “gamification”, du sport ou de la lecture mais nous donne les indications afin de les incorporer davantage dans nos vies quotidiennes.

Enfin dans une seconde partie un peu plus longue, l’entrepreneur souhaite casser les stéréotypes de l’entrepreneuriat en relativisant sur le taux d’échec des entrepreneurs et démontrer tous les bienfaits de se détacher du salariat. Ce qui a un impact assez positif sur la tentation de se lancer dans cette jungle assez mal connue. De plus, il prodigue des conseils sur la bonne manière de le faire. Et il va encore plus loin en abordant aussi des étapes après la création d’entreprise avec le fait de déléguer et d’automatiser les process.

Plus que de l’entrepreneuriat, un livre éclectique…

Bien que la thématique de l’entrepreneuriat soit martelée dans ce livre, on appréciera vraiment le fait que Olivier ROLLAND n’en fasse pas son seul angle d’attaque. En effet, des notions et des conseils en marketing (webmarketing également), prise de décisions, management et même gestion de la vie sont abordés et s’intègrent dans une vision holistique.

On retiendra notamment que le bon produit ne suffit pas mais les efforts faits en marketing sont tout aussi primordiaux ; que la maîtrise de l’anglais est nécessaire pour ne pas se fermer à des opportunités ; comment mener une étude de marché efficace ; comment bien gérer son temps ou encore, comment accroître sa volonté quotidienne en se mettant à l’épreuve de manière progressive.

…ponctué d’expériences personnelles et d’anecdotes sur l’entrepreneuriat

Autre point fort de ce livre, ce sont les nombreux exemples que l’auteur souhaite nous partager. Non seulement, il prend des exemples issus de sa propre expérience d’entrepreneur (il a quitté le lycée à 18 ans pour créer son entreprise) mais il sait aussi parler d’exemples moins personnels en se basant sur les commencements d’entreprises populaires comme Apple, Mac Donald ou Amazon.

En nous parlant de ces exemples et de son expérience personnelle, “Tout le monde n’a pas la chance de rater ses études” nous motive, nous inspire et nous interroge.

Florilège d’outils et de méthodes

Enfin on retiendra ce livre pour ces nombreuses méthodes et les outils qui sont détaillés. On peut notamment citer MailChimp pour des e-mailings, Which Test Won pour l’A/B Testing, Google Analytics, Coursera pour les MOOC et bien d’autres encore (5 bonnes raisons de suivre un MOOC).

Le gros plus ? Les outils dont parle Olivier ROLLAND sont, pour la plupart, gratuits. Ce qui n’est pas négligeable quand on souhaite se lancer avec un minimum de risque. Aussi, si vous entamez la lecture de ce livre, on ne peut que vous conseiller de prendre note de tous les outils et les méthodes abordés (ce qui soulève un manque dans ce livre : un index répertoriant tous les outils de ce livre).

En résumé

On regrettera les raccourcis et les facilités empruntés par l’auteur (par exemple que les innovations permettent de doubler systématiquement l’efficacité) ; mais dans sa globalité, “Tout le monde n’a pas la chance de rater ses études” est un livre motivant sur l’entrepreneuriat.  On appréciera la récence et sa pertinence pour les français. Mais sa force réside surtout dans sa construction et aussi qu’Olivier ROLLAND sait prendre des exemples concrets agrémentés d’outils et de méthodes à mettre en place rapidement car accessibles.

Informations pratiques

Auteur : Olivier ROLLAND (en savoir plus sur l’auteur)
Où l’acheter ? Sur Amazon ou en surfaces spécialisées (Furet du Nord, Fnac…)
A quel prix ? 25.00€ pour le format papier ; 17.99€ pour le format numérique.
Nombre de pages : 502 pages divisées en 16 chapitres
Maison d’édition : Alisio

About Loïc BOGAERT

Etudiant en webmarketing, j'ai toujours adoré apprendre tout et rien pour accroître ma culture générale. Naturellement, je me suis donc intéressé à l'apprentissage, la formation et la connaissance. J'ai créé ce blog afin de partager mon attrait pour la curiosité et le savoir. J'ambitionne de devenir formateur dans un avenir proche puisque partager ses connaissances me stimule énormément.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*